thumb image

La Flandre ajuste les exigences de performance énergétique

VK Architects & Engineers se consacre une nouvelle fois avec Bauphi et RHDHV à l’ « Étude pour des niveaux optimisés en terme de coûts des exigences minimales des bâtiments non résidentiels » de la VEA (Vlaams EnergieAgentschap, l’agence flamande de l’énergie). L’étude précédente en 2015 avait déjà été un succès.

Etablir la feuille de route des niveaux E en fonction des coûts

Pour veiller à ce que les exigences de performance énergétique proposées demeurent réalisables et abordables, une nouvelle étude est réalisée en Flandre tous les deux ans sur les niveaux E optimaux en fonction des coûts. Si nécessaire, la trajectoire prévue est ensuite ajustée. En 2014, le Gouvernement Flamand a fixé le renforcement progressif du niveau E pour les bureaux et les écoles : E55 en 2016, E50 en 2018, E45 en 2020 et E40 en 2021 (« BEN » ou « Bijna-energieneutraal » ou nZEB). Sur base de l’évaluation de la législation des performances énergétiques en 2015 et dans le cadre de cette étude, le Gouvernement Flamand a établi la feuille de route pour tous les types de nouvelles constructions non résidentielles et rénovation énergétique profonde.

 Exigence E fonction  2017   2021 
 Fonction de logis 80 70
 Bureaux 55 50
 Education 55 55
 Santé publique avec séjour 80 70
 Santé publique sans séjour 80 65
 Santé publique salles opératoires 60 50
 Réunion occupation élevée 80 65
 Réunion occupation basse 80 65
 Cafétaria/refter 70 60
 Cuisine 70 55
 Commerce 70 60
 Sport: hall de sports, salle de sports 65 50
 Sport: gym, danse 65 40
 Sport: sauna, piscine 65 50
 Locaux techniques 55 45
 Commun 55 50
 Autres 85 80
 Inconnu 85 80

 

L’objectif principal de l’étude est de faire une analyse détaillée des coûts totaux par rapport à la consommation d’énergie primaire totale, calculée selon la méthode des bâtiments non résidentiels (méthode de calcul EPN), d’une série de mesures d’économie d’énergie (architecturales et techniques) qui ont été appliquées sur un ensemble d’éléments de construction et de bâtiments de référence.

Les niveaux d’exigences optimaux en fonction des coûts peuvent ainsi être déterminés. Les niveaux obtenus sont ensuite comparés aux exigences PEB en vigueur et prévues pour les nouvelles constructions et les rénovations énergétiques profondes au niveau des fonctions et du bâtiment, afin que les autorités flamandes puissent contrôler les exigences de performance énergétique existantes et prévues aux niveaux optimaux.

Bâtiments de référence

Dans l’étude d’optimisation des coûts de 2015, différents scénarios ont été calculés pour 11 bâtiments avec un total de 26 fonctions. Ces bâtiments ont été sélectionnés par la VEA à partir de leur base de données existante.

Dans l’étude en cours, de nouveaux projets du portefeuille de VK ont été sélectionnés. Ces bâtiments de référence ont été sélectionnés parmi les nombreux projets auxquels VK a contribué ces dernières années dans diverses disciplines (techniques spéciales, conception durable, calcul énergétique, stabilité, architecture …). En conséquence, à partir des différentes fonctions de la méthode EPN, 38 fonctions peuvent être trouvées dans 11 bâtiments.

  • Bureaux KOP Beneluxpark – POLO Architects
  • Labo Croix Rouge Malines – POLO Architects
  • Ecole Henleykaai – Bel-architecten & Bob McMaster Architecten
  • Hogeschool Artesis Anvers – POLO Architects & Jaspers-Eyers Architects
  • Espace commercial Kouterdreef – B2Ai
  • Showroom Reynaers – Jaspers-Eyers Architects
  • Piscine Heist op den Berg – LD architecten
  • Hôtel Sterea – SUM
  • Centre de repos et de soins Zwevezele – VK Architects & Engineers
  • Hôpital ZNA – VK Architects & Engineers
  • Bibliothèque Zuidboulevard – Goedefroo + Goedefroo Architecten & Robbrecht et Daem Architecten

Les bâtiments sélectionnés sont représentatifs du marché des bâtiments en Flandre. Ils sont en phase de conception/construction ou ont été achevés au cours des 5 dernières années. Les typologies et les propriétés géométriques des bâtiments de référence choisis ont été comparées aux propriétés de bâtiments issus de la base de données PEB et de la liste de projets VK.

La liste montre donc une répartition de grands et petits bâtiments, de volumes compacts et moins compacts, avec différentes fonctionnalités et surfaces vitrées. La surface vitrée est également une variable dans les mesures à analyser. De plus, les 11 bâtiments de l’étude précédente seront inclus dans l’analyse finale, afin de présenter 22 bâtiments et 64 fonctions dans l’étude pour des niveaux de performance énergétique optimisés en fonction des coûts.

Consultation avec le secteur de la construction

Le mardi 18 avril, l’évaluation comparative des bâtiments de référence et la détermination des coûts des diverses mesures ont été expliquées lors d’une réunion avec les partenaires. Plusieurs acteurs du secteur de la construction pouvaient poser des questions et proposer des recommandations, qui seront incluses dans l’étude. Le rapport final de l’étude sera publié par la VEA fin 2017.