thumb image

Plus jamais un Grenfell? VK réalise le screening du patrimoine existant pour une société de logement social

L’incendie qui a ravagé la tour Grenfell à Londres en juin dernier a provoqué une onde choc dans le monde de la construction. Architectes, ingénieurs, façadiers et fournisseurs de produits se demandent si un tel drame peut se produire en Belgique. Un incendie ne peut évidemment jamais être exclu. Mais une approche intégrée où les experts en façade et en sécurité incendie aident l’architecte, l’entreprise immobilière, le constructeur de façades ou le promoteur permet déjà d’écarter un grand nombre de risques.

Premier grand projet de référence pour la Belgique

VK Architects & Engineers travaille actuellement sur un projet de référence pour une grande société qui gère 9.000 logements sociaux. Le client souhaite faire appel à un expert pour effectuer une recherche complémentaire sur les aspects ignifuges des façades. Il s’agit d’une mission pour un nombre limité de façades. VK offre ici ses deux disciplines d’ingénierie spécialisée, qui disposent de tous les outils de simulation ainsi que de la connaissance des dernières normes et la possibilité d’effectuer un test combiné en interne. Les solutions de façade doivent être conformes au cadre fixé par la sécurité incendie et les normes incendie doivent être testées par rapport à la faisabilité au niveau de la façade.

VK est également membre du groupe de travail « Call for Experts: Call for Evidence – Building Regulations and Fire Safety » au Royaume-Uni. À la suite de l’incendie de la tour Grenfell, cette organisation élabore de nouvelles lignes directrices pour l’adaptation de la réglementation au Royaume-Uni en matière de sécurité incendie des façades. Nous travaillons également avec des partenaires académiques tels qu’Exova, le CSTC et le Laboratoire d’Essai au Feu de l’Université de Liège, pour garantir des solutions scientifiques. Et le lien avec le pouvoir exécutif est également assuré en tant que membre du sous-groupe de travail du SPF Intérieur pour les Façades.

Comment les experts chez VK conçoivent-ils des façades anti-feu ?

VK mène des recherches destructives et non destructives dans des bâtiments de moyenne et grande hauteur. Les façades sont partiellement démontées, sans compromettre la stabilité et l’étanchéité au vent et à l’eau. La recherche thermographique et endoscopique qui examine la composition des murs creux / façade, fournit également souvent des indications suffisantes pour formuler un conseil juste. « L’expérience nous montre qu’enlever le revêtement extérieur (panneau de finition des façades ventilées) suffit généralement à recueillir des informations sur la situation et les connexions existantes afin de concevoir une solution anti-feu pour le bâtiment. Mais sans un travail intégré des spécialistes des façades et de la sécurité incendie, une telle approche n’est pas possible », explique ir. Maaike Berckmoes, Principal Facade Engineering chez VK et MSFE (membre de la Society of Facade Engineers).

Ir. Koen Van Herpe, Principal Fire Safety Engineering chez VK, poursuit : « Une inspection visuelle qui analyse l’état physique de la façade, identifie les matériaux et les structures de façade et la présence de propagations du feu n’est pas suffisante. Souvent, des tests supplémentaires sont nécessaires, qui déterminent entre autres, l’émission de chaleur, la propagation des flammes, l’émission de substances dangereuses et la propagation de la fumée. Ces tests peuvent être nécessaires lorsqu’aucune spécification technique n’est disponible pour un composant de façade ou lorsque le matériau appliqué n’est pas reconnaissable, conclut Koen Van Herpe.

Une stratégie pour la façade et une ingénierie de la valeur

VK Architects & Engineers peut donc également faire le screening du patrimoine existant en matière de sécurité incendie, en utilisant ces disciplines uniques. Les villes et les communes sont conscientes de la valeur ajoutée de ce type d’ingénierie. L’ingénierie de la valeur est également un nom de code : nos ingénieurs s’efforcent d’optimiser les performances afin de réaliser des économies et d’assurer une sécurité extrême et ce, en respectant la qualité architecturale.

Par conséquent, il ne fait aucun doute que l’attention portée à l’ingénierie de la valeur sera de plus en plus appréciée dans la phase de construction et de conception des bâtiments. Les façades protégées contre les incendies signifient beaucoup plus que des évacuations de fumée, des brouillards d’eau, des extincteurs à mousse, des sprinkleurs, … Une véritable stratégie de façade sera donc la solution la plus sûre mais aussi la plus rentable !

Conclusion

Un incendie comme celui de la tour de Grenfell peut-il se produire en Belgique ? Oui, mais la chance est presque nulle si les bons spécialistes sont impliqués dès la phase de conception, et leurs conseils pris en compte.