Baronie, un site de production future proof d'un irrésistible chocolat

News

Dans la Kolvestraat à Bruges ont lieu les ultimes travaux d'extension d'un établissement du Groupe Baronie, producteur européen de chocolats et sucreries. Branché sur un réseau de chaleur, le nouveau site de production s'illustre en matière de développement durable.

Quelques décennies après un premier projet, Baronie, à l'époque encore nommé Confiserie Kathy, s'est de nouveau adressé au cabinet VK Architects & Engineers pour concevoir une unité de production ultrasophistiquée. L'avant-projet de VK a convaincu Baronie non seulement par l'intégration d'un nouvel espace de bureaux, de locaux réservés au personnel et d'un centre pour les visiteurs, mais aussi par une circulation interne et des flux logistiques bien pensés. Le volume existant a été englobé dans le nouvel ensemble, mais avec en prime la revalorisation de l'enveloppe du bâtiment et la création d'une nouvelle identité très seyante. De ce fait, l'édifice devient la carte de visite de Baronie.

Le bureau VK Architects & Engineers a assumé l'entièreté de la mission : architecture, stabilité, techniques et infrastructures. Les travaux préparatoires ont commencé en décembre 2017, le gros œuvre a suivi un mois plus tard. La réception a eu lieu en février 2019. Outre la rénovation de ses halls de fabrication et le relèvement de la capacité de production, l'amélioration des flux de production était une nécessité absolue pour Baronie. Par la croissance systématique de l'entreprise, tous les départements n'étaient plus agencés logiquement les uns par rapport aux autres, depuis les bureaux jusqu'au conditionnement, en passant par la production et le stockage. La nouvelle unité de production a réorganisé tout cela de façon optimale.

De la matière première au produit fini, la praline

La première partie du nouveau volume, qui fait maillon entre toutes les autres chaînes, héberge des bureaux paysagers, les locaux du personnel et le centre des visiteurs. Le volume juste derrière est un tout nouveau département de production, où les chaînes sont subdivisées en 3 zones. Cette partie forme le cœur du bâtiment et se trouve entre l'ancien édifice et la nouvelle zone logistique. Par un système de sas, le volume peut ainsi être entièrement utilisé comme entrepôt pour le conditionnement et les produits finis.

De l'autre côté du bâtiment de production se trouvent les nouveaux quais de chargement des véhicules, les réservoirs de chocolat et les espaces de stockage pour la livraison des matières premières. Les poids lourds circulent sur une nouvelle route faisant le tour de l'usine. Cela crée un flux de production linéaire logique, depuis la livraison des matières premières, le stockage, la production et l'emballage jusqu'à l'exportation.

Réseau de chaleur

La spécificité de ce projet tient dans la conception circulaire et durable imaginée par les ingénieurs et architectes. Le bâtiment existant est raccordé sur l'avant au réseau de chaleur des fours de combustion tout proches. C'est donc une conduite de vapeur qui réchauffe l'usine. Installée dans le hall de production, la chaufferie ne sert qu'en cas de back-up. Les volumes existants ont vu leur isolation renforcée. Par leur haute capacité isolante, les parois coupe-feu du nouveau hall de production réduisent la consommation d'énergie et balisent différentes zones de température. L'ensemble des bâtiments est éclairé au moyen de LED.

Toutes les techniques du bâtiment et les conduites de transport de chocolat ont été joliment intégrées dans de faux plafonds entièrement accessibles, au-dessus des espaces de production ventilés et climatisés. Ces équipements respectent naturellement les normes de sécurité alimentaire les plus strictes.

Parcours d'expérience

Par leur uniformité et leur couleur, les façades résolument sobres évoquent – quoi de plus logique – un bloc de chocolat et remplacent les devantures d'autrefois. La façade rideau des nouveaux bureaux est orientée vers la Peraltastraat latérale. Par un jeu de zones ouvertes ou obturées, elle devient le nouveau visage public du site. Un léger renfoncement garni d'un insert doré brise l'apparence linéaire de la façade. Cette référence à un papier d'emballage de chocolat marque l'entrée du bâtiment pour les visiteurs et le personnel, dont les chemins se séparent ensuite.

Un parcours d'expérience conduit les visiteurs au premier étage, notamment vers le laboratoire, les halls de production et d'emballage. Il comprend aussi une salle vidéo, qui peut éventuellement être utilisée pour les clients de Baronie.

Bien des années après avoir construit son premier immeuble, Baronie est de nouveau prêt pour plusieurs fructueuses décennies d'activité dans la production de chocolat.

Publié le
04/07/2019
Marchés liés
  • Building Engineering
  • Industry
Expertise liée
Projets liés