Votre navigateur n' est pas pris en charge, passez à un autre pour une expérience optimale.

Lca results 002

VK Architects & Engineers utilise son propre outil VKaLCA pour le screening des bâtiments

News

Avec l'outil VKaLCA, VK Architects & Engineers a développé son propre instrument pour filtrer les choix de conception afin d'optimiser la performance environnementale d'un projet à chaque étape de son cycle de vie. Le mécanisme précis est un secret commercial, mais Giovanni Litti, ingénieur de projet en conception durable chez VK Architects & Engineers, explique pourquoi l'outil a été développé et sa valeur ajoutée. «Les firmes d'ingénierie ont la responsabilité de faciliter la transition vers une pratique de construction plus durable», dit-il.

«L'Union européenne a pour objectif d'être climatiquement neutre d'ici 2050, ce qui se traduit par des émissions «zero » de gaz à effet de serre. Cet objectif ambitieux est au cœur du Green Deal européen et est conforme à l'Accord de Paris sur le climat, qui vise à limiter le réchauffement climatique à 2° C maximum et idéalement à 1,5° C d'ici 2050. Cela nécessitera une réduction de 80% des gaz à effet de serre. Le secteur de la construction ne doit pas le négliger car les bâtiments en Europe sont actuellement responsables, par leur construction et / ou leur utilisation, de 42% de la consommation totale d'énergie européenne, de 35% des émissions totales de gaz à effet de serre, de 50% de l'extraction des matières premières et de 30% de la consommation d'eau européenne. L'industrie de la construction n'offre vraiment que des opportunités dans le domaine de l'environnement et du climat ».

"L'UE en est bien consciente et a donc fixé des objectifs progressifs, à la fois en termes d'efficacité énergétique des bâtiments et en termes d'utilisation plus efficace des matières premières et de réduction des déchets de construction, afin de réduire la charge environnementale du secteur de la construction. Selon les directives européennes sur l'énergie de 2018, l'objectif est, d'une part, d'améliorer l'efficacité énergétique des 210 millions de bâtiments existants en Europe et, d'autre part, de construire des bâtiments neutres en énergie. La feuille de route pour l'efficacité des ressources (RERM) stipule qu'à partir de 2020, la conception et la construction de nouveaux bâtiments doivent se concentrer sur l'efficacité énergétique des matériaux utilisés et que 70% des déchets de construction et de démolition non dangereux doivent être recyclés.

Les entreprises d'ingénierie et de construction ont donc un rôle important à jouer, selon Litti. «Elles ont la responsabilité de faciliter la transition vers une pratique de construction plus durable et doivent l'assumer», dit-il. «Elles doivent aider les constructeurs, les promoteurs, les particuliers et les architectes à identifier les implications environnementales - tout au long du cycle de vie - de certains choix de conception.

Quantifier

Selon l'ingénieur, cela doit être fait de manière quantifiable. «Si les implications environnementales des choix de conception ne sont pas évaluées par une analyse du cycle de vie (LCA), il y a un risque de greenwashing. Une conception ou une pratique de construction particulière est alors décrite comme respectueuse de l'environnement, même si cela est totalement impossible à justifier. Je vous donne un exemple: les matériaux de construction produits localement sont presque toujours étiquetés comme étant plus écologiques que les matériaux importés. Pourtant, ce n'est pas toujours vrai. Un produit fabriqué localement dans une usine inefficace et polluante peut avoir une empreinte écologique plus importante qu'un produit fabriqué beaucoup plus loin mais dans une usine (énergétiquement efficace) et transporté sur le chantier grâce à un processus logistique optimisé ".

Audits avant démolition

Afin de permettre à ses clients de mieux comprendre l'impact environnemental de leur projet ou les matériaux utilisés tout au long de son cycle de vie, VK Architects & Engineers a donc développé ses propres méthodologies d'évaluation et outils de calcul, utilisables aussi bien dans les projets de construction que de rénovation, ainsi que pour les travaux d'infrastructure. «Par exemple, nous utilisons l'outil VKaLCA développé en interne pour sélectionner les choix de conception afin d'améliorer les performances environnementales. Ou nous fournissons des études qui aident les clients à faire un choix durable de matériaux de construction, en tenant compte des coûts écologiques et économiques. Nous constatons une réelle augmentation de la demande d'approvisionnement durable et d'utilisation efficace des matériaux. Nos ingénieurs réalisent également des audits dits de pré-démolition - notamment dans le cadre de projets de rénovation - pour contribuer au confinement des déchets de construction et de démolition tels que définis dans le REMR, ainsi que des recherches sur le potentiel de réutilisation des matériaux et le développement de programmes d'entretien des bâtiments respectueux de l'environnement ". "En bref", conclut Litti, "nous nous engageons à faciliter la transition vers une pratique de conception et de construction plus durable, en accompagnant nos clients tout au long du processus de construction".

Source: Circubuild.be

Publié le
10/12/2020
Marchés liés
  • Healthcare Design
  • Building Engineering
Expertise liée